Blog


Dans ma peau d’enfant précoce : mes tempêtes émotionnelles

On me dit haut potentiel, je ne sais pas ce que je vaux. Et si je n’étais qu’un vaurien... Trop souvent, je doute de ma valeur, d’être digne d’intérêt et d’amour.

J’ai peur que mes parents ne m’aiment plus, de les décevoir, de les perdre. Pas un jour ne passe sans que mes questions sur la mort ne me submergent. Je cherche sans cesse un sens à la vie. Je pleure pour un rien, chaque jour ou presque.

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

1 mois sans tabac : 30 jours pour arrêter de fumer

MoiSansTabac *

* 2è édition de la campagne lancée par le ministère de la santé et l'Assurance maladie.

 

En 2016, 180 000 participants se sont décidés à tenir un mois sans cigarette. Et si vous releviez ce défi collectif qui consiste à ne plus fumer pendant le mois de novembre ?

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Les garçons ne pleurent pas

 

Parce qu'un homme se doit d'être viril et de dominer ses émotions.

Parce que les femmes craqueraient pour les grands durs aux bras protecteurs et les bad boys un peu machos.

Parce qu’un homme doit être le pilier, robuste et inébranlable, sur lequel une compagne ou une famille peut s'appuyer.

Parce qu'un homme en a.... un homme, ça ne doit pas pleurer.

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Quand l'amour fait mal

La maison de Juliette à Vérone. Les murs sont couverts de cadenas et de pansements où sont inscrits des noms et des initiales.

 

À croire que l'amour enchaîne. À croire que l'amour fait mal.

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

«Famille, je vous hais» : les parents toxiques

« Dès qu'elle ouvre la bouche, j'ai l'impression de recevoir un coup de pied au cul. » (Vipère au poing, Hervé Bazin)

Considérant leur enfant comme leur propriété, certains parents usent de mécanismes de maltraitance morale (souvent en lien avec leurs propres traumatismes et frustrations). Multipliant injonctions et interdictions, ils sèment alors des graines de peur, d’obligation ou de culpabilité (selon la formule de Susan Forward).

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Lettre à mon adolescente

Ma fille,


Mon cœur est raccordé au tien depuis le jour où tu t’es installée dans mon ventre, je t'ai aimé avant même que tu ne viennes au monde et je t'aimerai toujours.

 

Ces derniers temps, nous nous sommes heurtées, éloignées. Tu grandis de jour en jour, si différente de la petite fille qui se blottissait dans mes bras pour confier ses chagrins ou faire le plein de câlins.

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Avant de mourir, je veux...

 

« On reconnaît le bonheur au bruit qu'il fait quand il s'en va. » (Jacques Prévert)

Et si vous vous débarrassiez de vos pensées compulsives, des schémas répétitifs et contre-productifs ? Rien ne vous oblige à continuer sur cette voie.

Et si vous vous autorisiez à être heureux, à vivre pleinement votre vie ?

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Tu seras un homme, mon fils (R. Kipling)

L’écho que laisse en chacun de nous le poème de Kipling est personnel : portrait d’une humanité universelle et atemporelle, quête d’une perfection, recommandations d’un père à son fils ou déclaration d’amour d’un parent à son enfant...

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Je suis borderline

(Pour Clem.)

 

Je me sens inapte à la vie. Je suis incapable de m'aimer, je ne m'assume pas. Je perçois tout le temps ce qui ne va pas dans les relations humaines, dans le monde qui m’entoure. Les absurdités, les injustices, l’hypocrisie… et tout m'accable, rien ne me semble authentique. J’aimerais changer ma vie, trouver ma place. 

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

« Dévorer mon ombre » (roman d'Aouatif Robert)

« Dévorer mon ombre » est un roman à la 1ère personne. Disponible sur Amazon

 

Les mots de Damien, haut potentiel de 13 ans, traduisent son mépris pour les autres, ses efforts pour dissimuler un profond mal-être et le secret qui le ronge. Cynique, misogyne, le personnage de Damien est dérangeant par son intelligence parfois portée comme un fardeau, par son refus d’être aimé et son besoin de l’être, par son côté obscur. Pour Damien, c’est l’année du bac et de rencontres fortes, d’interrogations sur sa capacité à se conformer au monde qui l’entoure.

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Cher parent, voici la lettre que je voudrais pouvoir t’écrire

* Traduction d'un texte de Gretchen Schmelzer (psychologue américaine)

 

Ce conflit dans lequel nous sommes maintenant, j’en ai besoin. J'ai besoin de ce combat. Je ne peux l’expliquer parce que je n'ai pas le vocabulaire pour le faire, et de toute façon ce que je dirais n’aurait pas de sens. Mais j’ai besoin de ce combat. Désespérément.

 

Traduit par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Je ne veux pas que mes parents meurent

La peur de perdre ceux qu'on aime est humaine. Si quelques-uns l'occultent dans un déni plus ou moins conscient, certains (par philosophie ou croyances religieuses) s'accommodent de cette fatalité, mais d'autres sont dans l'appréhension anxiogène et épuisante que la mort puisse leur enlever leurs parents.

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Personnalité en faux self

Le faux self (concept de Winnicott, psychiatre britannique) se met en place lors de la construction de la personnalité. Cette structure psychologique s'élabore comme un kit de survie relationnel et affectif, par réaction à un environnement perçu comme contraignant et hostile.

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Les blessures psychologiques de l'enfance : leur incidence sur notre vie

Des mots, des regards ou des silences qui marquent, l'absence d'un proche, une place que l'on ne trouve pas... L'enfance est le territoire de nos premières expériences et émotions, heureuses et douloureuses. Nos parents, des membres de la famille ou d'autres figures significatives (professeurs, entraîneurs…) ont pu nous abîmer, sans le vouloir.

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Enfants à haut potentiel et vulnérabilité émotionnelle

Zèbres, précoces, hauts potentiels, surdoués, surefficients mentaux, autant de mots pour désigner une multitude de profils d'enfants dont le QI atteint ou dépasse les 130. Si « douance » (terme utilisé en Belgique et au Canada) ne rime pas forcément avec souffrance, les personnalités et les comportements diffèrent et tous les enfants ne sont pas bien dans leurs baskets, ni des cracks à l'école ou à l'aise dans leur relation à autrui.

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

La crise de la quarantaine

40 ans, le bel âge ? Pour certains, ce virage de la mi-temps de vie sonne le compte à rebours. Cheveux grisonnants et rides un peu plus marquées, routine et responsabilités, confortent l'impression d'une jeunesse laissée derrière soi.


Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Mauvaise mère

Pas envie de jouer aux Playmobil à six heures du matin ? Guère motivée pour aller prendre racine au square tandis que ça braille et court de partout ? Marre d'écouter pour la millième fois les comptines de T'choupi ? Vous avez jeté en douce des dessins de votre enfant ?

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

La saint Valentin : bilan amoureux

Les oiseaux qui roucoulent, les cœurs en chocolat, les roses rouges, les dîners aux chandelles... ringarde et commerciale la Saint-Valentin ? Certes, il n'y a pas à attendre pas le 14 février pour se donner des preuves d'amour et certains s'accordent, ensemble, à boycotter cette fête. Mais qu'en est-il des couples en crise et des célibataires ?

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

 

Lire la suite

Le burn out parental, quand les parents craquent

Vous seriez prêts à laisser votre fils aller à l'école en slip ou avec son déguisement de superman ?
Vous huuurlez à votre enfant d'arrêter de criiier ?
Vous ne tiquez plus en découvrant, au bureau, des traînées de bave sur vos habits ?

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

5 bonnes raisons, et plus, de voir un psy

Dans quel contexte contacter un psy ? 

Lorsqu'une souffrance psychologique ou une fatigue émotionnelle persiste, mieux vaut demander de l'aide (si vous en ressentez le besoin) à un tiers, neutre et professionnel. Consulter un psy relève avant tout d'une décision personnelle.

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

TOP 5 des croyances limitantes

« Nous sommes ce que nous pensons. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde. » (Bouddha)

Qu'est-ce qu'une croyance limitante ?

Notre personnalité repose sur un système de croyances, que nous avons intériorisées et que nous considérons comme vraies. Elles nous servent de repères au quotidien et déterminent notre vision du monde, des autres et de nous-mêmes.

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

La dépendance affective

« … j'ai vécu de vous attendre,
Et mon cœur n'était que vos pas. »

(Paul Valéry)

Qu'est-ce que la dépendance affective ?


Le dépendant affectif investi l'autre (idéalisé et mis sur un piédestal) du pouvoir de soulager ses souffrances et d'assurer son bonheur.

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Objectif : garder un moral au beau fixe

Exprimer ses sentiments

Communiquer permet de se libérer d'une émotion négative (fatigue morale, déception, colère, angoisse). Plutôt que de céder à l'envie de se refermer sur soi, il serait préférable de parler à cœur ouvert et de mettre des mots sur ce que l'on ressent. 

                                                    

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Quand fin d'année rime avec déprime

Des cadeaux au pied du sapin, mais le moral à zéro : la dépression de Noël touche un quart de la population. Alors que la période des fêtes se veut synonyme de réjouissance, elle exacerbe tristesse et sentiment d'exclusion pour certains.

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Pour ou contre le père Noël ?

Pour des raisons morales ou religieuses, certains parents décident de ne pas jouer le jeu du père Noël mais de jouer la carte de la transparence. D'autres ne jurent que par la magie de Noël, heureux de perpétuer ce mythe, avides des étoiles dans les yeux de leurs petits.

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

13 idées reçues sur les thérapies

Quand le corps va mal, consulter un médecin paraît sensé. Vouloir suivre une thérapie, lorsqu'on a besoin d'aide pour surmonter une épreuve (conflit, rupture, angoisses, deuil,...) ou mettre de l'ordre dans des sentiments ou des comportements envahissants, semble une réaction tout aussi adaptée.

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

L'arrivée d'un enfant dans le couple

Un enfant, ça change la vie... ou plutôt ça la chamboule. Rare sont les parents qui ne traversent pas une zone de turbulence face à l'invasion de leur territoire par les doudous, biberons, couches et autres accessoires de puériculture qui traînent dans l'appartement transformé en crèche, et dans la voiture convertie en discothèque pour tout-petits.

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Le syndrome du sauveur

Perçu comme dévoué, généreux et fiable, le sauveur est tourné vers autrui, il est attentif à ses besoins, prend part à sa souffrance. Aider les autres est pour lui source de satisfaction morale, ne pas les aider relève de l'abandon et génère de la culpabilité.

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

L'estime de soi : des clés pour comprendre

Illustration article "L'estime de soi : des clés pour comprendre"
Crédit photo : ashley rose

« Je me suis détesté, je me suis adoré ; puis, nous avons vieilli ensemble…» (Paul Valéry)

Ne pas s'estimer aimable, ne pas s'accepter tel que l'on est engendrent mal-être, manque de confiance en soi, timidité, dépression, frustration, rage, rancœur, etc. 

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

Comprendre et aider l'adolescent en souffrance

Illustration article "Comprendre et aider l'adolescent en souffrance"

« Ma vie est une grande chambre noire »

 

Ces mots de l'adolescente morose du Bettlejuice de Tim Burton trouvent écho chez ceux pour qui l'adolescence est vécue comme un long chemin de croix. On se sent alors comme prisonnier de soi-même, de son corps en mutation, de ses doutes et craintes, de ses troubles de l'humeur et du comportement.

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Lire la suite

S'abonner au blog