Tu seras un homme, mon fils (R. Kipling)

L’écho que laisse en chacun de nous le poème de Kipling est personnel : portrait d’une humanité universelle et atemporelle, quête d’une perfection, recommandations d’un père à son fils ou déclaration d’amour d’un parent à son enfant...

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Tu seras un homme, mon fils (" Si "de Rudyard Kipling)

 

Si tu gardes ta tête quand la folie des autres

S'acharne contre toi et te couvre de fautes,

Si tu restes confiant lorsqu'on doute de toi

Et te veux tolérant car l'opprobre est sans foi.

Si l'attente chez toi n'engendre aucun soupir,

Que jamais médisances ne t'entraînent à mentir,

Ni qu'être détesté ne te force à haïr,

Sans de la perfection vouloir être l'image,

Ni d'aimer pérorer en imitant les sages…

 

Si tu gardes tes rêves sans n'être qu'un rêveur,

Évitant que penser devienne un but en soi…

Si tu peux accueillir l'Échec ou le Succès,

En faisant part égale à ces deux impostures,

Si tu peux supporter que ta parole vraie,

Changée par des fripons serve aux sots de pâture,

Si l'œuvre de ta vie s'écroulant devant toi,

Tu ramasses aussitôt les morceaux sans rancœur,

Saisis tes vieux outils, et reprends le labeur…

 

Si tu peux mettre en jeu tout ce qui t'appartient,

Et en risquer l'enjeu d'un coup de pile ou face,

En ayant tout perdu, pourtant garder la face,

Repartir à zéro, sans un mot, ni chagrin ;

Si tu mets ton pouvoir, ton audace et ton cœur,

À servir ta cause, jusqu'à la dernière heure,

Ne pas abandonner quand plus rien ne subsiste,

En toi, que ce Vouloir, cette voix qui insiste,

Et qui te crie : « Tiens-bon ! gardes Force et Vigueur ! »

 

Si parlant à la foule, tu gardes ta droiture,

Accompagne les rois en sachant d'où tu viens,

D'amis ou d'ennemis, redoutes point l'injure…

Si, plus qu'un seul être, pour toi compte l'humain,

Et si face à ce temps à la fuite implacable,

Tu fais à chaque instant ce dont tu es capable,

Permettant que toujours tes travaux s'accomplissent,

Avec tout ce qu'il offre, ce Monde sera Tien…

Et, bien plus encore, tu seras un Homme, mon fils !

 

(traduction de Jean-François Bedel)

 

Ces vers peuvent résonner comme autant de pistes de réflexion et d’action pour devenir la personne que l’on ambitionne d’être, jour après jour, sur ce chemin qu’est l’existence. Dignité, confiance en soi, tolérance, authenticité, ferveur, conviction, humilité, loyauté, persévérance, fierté, intégrité, courage, patience, sincérité… comme autant de valeurs pour donner du sens à la vie.

 

Un poème au conditionnel, « si », car notre humanité réside aussi en nos forces et nos failles, car l’image que nous avons de la grandeur de l’homme est à la hauteur de nos espoirs.

 

Exprimer ses émotions, ses joies et ses peines.
Croire en soi, avoir des passions, agir.
Provoquer la chance plutôt que se plaindre.
Ne pas tomber dans le piège de l'ego, de la brutalité, de la haine.
Se reconnaître comme un être sensible, sensible au plaisir et à la douleur
Se relever après un échec, une désillusion, un malheur, pour (re)devenir maître de sa vie.
S’ouvrir au monde et aux autres.
Croire en ses principes et en ses rêves pour les transformer en réalité.
… ou les clés de l'épanouissement et du développement personnel.

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

 

Aller plus loin :

L'arrivée d'un enfant dans le couple