JE SUIS ta femme, pas ta mère

 

 

 

 

Je ne veux pas entendre « qu’est-ce qu’on mange ? »
Je ne suis pas ta cuisinière

 

 

 

 

 

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

Je ne veux pas être celle qui pense à tout (les courses, les cadeaux de Noël, les vacances...)
Je ne suis pas la personne responsable de notre foyer

Je ne veux pas que tu me demandes si j’ai vu tes chaussettes ou tes clés
Je ne suis pas ton gps domestique

 

Je ne veux pas savoir si ta mère cuisine ou coud mieux que moi
Je ne suis pas en compétition avec elle


Je ne veux pas avoir à te dire où se rangent les objets comme si tu ne vivais pas ici
Je ne suis pas celle qui sait mieux faire et aime tout gérer, organiser et planifier

Je ne veux pas prendre tes rendez-vous avec le docteur ou à la banque, ni m’occuper de tes papiers
Je ne suis pas ta secrétaire

 

Je ne veux pas te trouver des excuses, mon petit chéri, car tu travailles dur et daigne m’aider
Je ne suis pas une seconde mère pour mon homme

Je ne veux pas m’activer à ta place car tu as mieux à faire (ordinateur, jeux vidéos, sorties…)
Je ne suis pas ton esclave

 

Je ne veux pas être la femme d’un éternel ado
Je ne suis pas disposée à attendre indéfiniment que tu deviennes adulte

Je ne veux pas jouer le rôle de la méchante
Je ne suis pas la mère que tu contestes et contre laquelle tu te ligues avec nos enfants

Je ne veux pas feindre de croire que tu agoniiises avec 37,5 ni vérifier si tu prends tes médicaments
Je ne suis pas ton infirmière

 

Je ne veux pas me sentir plus concernée que toi par la poussière ou les lessives à faire
Je ne suis pas ta bonne

 

Je ne veux ni faire ta valise ni préparer ton sandwich pour le train ni te rappeler de partir à l’heure
Je ne suis pas ton assistante

Je ne veux pas ramasser les affaires que tu sèmes sur ton passage
Je ne suis pas dans un remake du petit Poucet
 
Je suis ta partenaire, ton amante, ton amie

Par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr

 

 

À lire aussi :

Tu seras un homme, mon fils

Quand l'amour fait mal

Le burn out parental, quand les parents craquent